English
Pour commencer

Qu’est-ce qu’un monteur de charpente métallique?

Des monteurs de charpente métallique sont spécialisés dans le montage d’immeubles, de ponts et d’autres structures. Ils hissent et installent, à l’aide de plans, des structures d’acier ainsi que du béton préfabriqué, des matériaux d’armature en acier et d’autres métaux de construction. Ils installent la charpente d’un immeuble en positionnant des poutres d’acier ou d’autres éléments structuraux pour ensuite les boulonner. Des monteurs de charpente métallique sont habituellement engagés par des entreprises de construction et des sous-traitants. Leur salaire varie selon divers facteurs, comme la demande et le niveau de compétence.

 

Qu’est-ce qu’un armaturier?

Un armaturier est un travailleur qui fabrique, manipule, trie, coupe, plie, installe, place, chauffe, soude, met en charge, joint et attache tous les matériaux utiliser pour renforcer une construction en acier.

De plus, l’armaturier installe des recouvrements mécaniques pour renforcer les barres d’acier en autres en les soudant par aluminothermie (soudage utilisant la CAO). L’armaturier lit et comprend tous les dessins structuraux et de placement et les listes de barres relatifs au travail à accomplir.

 

Description du travail

Évidemment, en tant que monteur de charpente métallique, vous aurez surtout à monter des charpentes métalliques, mais vous serez aussi amené à réaliser d’autres tâches de construction. On vous demandera peut-être d’assembler des immeubles préfabriqués, de faire des travaux de soudage, ou encore de renforcer du béton en y plaçant des barres ou de la maille métallique avant qu’il se solidifie. Vous aurez peut-être à poser des poteaux d’acier pour le cadrage de murs intérieurs, ou d’ajuster et de positionner des poutrelles d’acier pour supporter des planchers ou des plafonds en béton. Il est possible qu’on vous demande de travailler avec de l’acier ornemental ou d’autres structures métalliques comme des barrières, des portes commandées automatiquement, des escaliers en métal et des rampes.

« Le montage de charpente métallique est un métier à multiples facettes qui attire les travailleurs qui apprécient la variété. Ce métier amène à toucher à tout. »

 

Défis et possibilités

En tant que monteur de charpente métallique, vous êtes le premier à vous présenter sur le chantier de construction. Votre travail rend celui des autres métiers possibles. Le montage de charpente métallique est un travail exigeant physiquement. Vous travaillerez sans doute à l’extérieur et à des hauteurs très élevées. Vous hisserez et positionnerez des structures d’acier ou de béton lourdes.

Ce métier repose sur le travail indépendant et l’initiative. Il faut rester concentré et faire preuve de professionnalisme. Il faut aussi une grande place à la sécurité et au travail d’équipe. Ce métier exige réflexion et planification. Vous devez lire et comprendre des plans afin de positionner adéquatement les structures d’acier ou de béton. Vous devez aussi comprendre le procédé, souvent complexe, d’échafaudage et de levage propre aux immeubles. Le levage constitue un problème particulier, car les câbles doivent être en mesure de supporter des poids lourds, ce qui doit être calculé au préalable.

 

D’apprenti à compagnon

Pour commencer : qu’est-ce qu’un apprenti?

Le statut d’apprenti remonte à la Grèce ancienne, alors que de jeunes travailleurs acceptaient une entente de travail, aujourd’hui appelée un contrat d’apprentissage, avec un homme de métier chevronné afin d’apprendre le métier. Le procédé est sensiblement le même aujourd’hui. De nos jours, un apprenti est un employé qui apprend un métier spécialisé dans le cadre d’un travail planifié et supervisé sur les lieux de travail, tout en recevant une formation technique en classe. Un apprenti doit signer un contrat d’apprentissage avec le Comité pour les apprentis (CA) de sa région. Ce contrat décrit les exigences et les attentes envers l’apprenti.

L’apprenti apprend à utiliser, à entretenir et à manipuler adéquatement et de manière sécuritaire les outils et l’équipement utilisés dans son travail, ainsi que les principales compétences requises pour maîtriser son métier, bien évidemment.

Alors qu’il travaille sur le chantier et acquiert des compétences, l’apprenti s’intègre à la main-d’œuvre, car il collabore avec les entrepreneurs et ses collèges de travail. De plus, l’apprenti doit réussir des cours théoriques en lien avec son métier pour compléter sa formation pratique sur le terrain. L’apprenti fait l’objet d’une évaluation tous les trois mois pour évaluer son apprentissage. Si la formation pratique ou théorique n’est pas satisfaisante, l’apprenti risque de se faire expulser du programme ou de recommencer une étape d’apprentissage. Par contre, si les résultats sont bons, il reçoit une augmentation de salaire. C’est bien vrai – le salaire augmente habituellement tous les six mois/1000 heures travaillées!

À quoi dois-je m’attendre d’un programme d’apprentissage?

La plupart des programmes d’apprentissage durent trois ou quatre ans, selon les exigences du syndicat local. Le plan d’apprentissage idéal comprend de la formation sur la structure, le renforcement, l’ornementation, la soudure et le levage. La durée réelle de formation sur chacun des aspects du métier peut varier selon le type de travail qui est le plus demandé dans la région.

Un apprenti doit suivre au moins 210 heures de cours en classe et en atelier au cours de chaque année de formation. Les sujets abordés en classe et en atelier viennent compléter la formation pratique reçue sur le chantier. Ces sujets comprennent notamment la compréhension de plans, l’utilisation sécuritaire et l’entretien d’outils, des notions mécaniques, les procédures et systèmes de sécurité, la soudure et l’oxycoupage.

Possibilités d’avancement

Une carrière en tant que monteur de charpente métallique ou armaturier vous permet de monter les échelons du succès au rythme de votre motivation, votre talent et de votre intérêt. L’apprenti d’aujourd’hui peut devenir le contremaître, maître de chantier ou l’entrepreneur de demain. Lorsqu’un apprenti passe au statut de compagnon, seul son manque d’ambition peut le stopper dans sa progression. Continuez d’améliorer vos aptitudes, et des postes comme celui de contremaître ou de maître de chantier s’ouvriront à vous éventuellement. Vous pouvez aussi devenir un apprenti-instructeur ou jouer un rôle actif au sein du syndicat si vous aimez travailler en équipe.

Il va sans dire que les possibilités d’avancement dépendent du mérite de l’individu, mais il n’y a pas de limite à un travailleur motivé et ambitieux. Quatre-vingt-dix pour cent des hauts dirigeants d’entreprise de construction qui ont répondu à une enquête, soit des présidents, des vice-présidents, des propriétaires et des partenaires, ont commencé leur carrière en tant qu’apprenti.